Le sibérien: son histoire

Le Sibérien est un grand chat connu aussi sous le nom de, Sibirska Koschka,

ou encore Sibi, et Siberian Cat.

Le Chat Sibérien, originaire des forêts de Russie, est apparu dans l'histoire il y a

plus de 1 000 ans.

Il a vécu pendant environ 200 ans à l'état naturel, dans les grands froids de la

Sibérie.

Il a connu un développement entièrement naturel, sans l'intervention de l'humain.

Le chat sibérien était l'un des trois longhairs représentés à la première exposition

de chat tenue en Angleterre en 1871

à Cristal Palace.


La première exposition de chat dans la ville de Léningrad

(maintenant Saint Petersbourg), Russie a eu lieu en 1987.

Ce sont deux clubs, `Kotofei' et `KIS' qui l'ont organisé.


Le premier pedigree officiel de la race a été établi en Russie par la Kotefei en 1987.


C'est la date réelle du commencement de la multiplication des Sibériens dans les

rues de Saint Petersbourg.

L'association de félinotechnique Soviétique a enregistré la race sibérienne.

Elle a inclus les couleurs traditionnelles ainsi que la couleur colorpoint

(Neva Masquerade).

Les premiers chats Sibériens venus en Europe et plus particulièrement en

Allemagne sont :MUSSA, chatte red tabby et blanc et TIMA le mâle en photo ci dessous.

 

Tima
Tima

Ils ont été achetés par la chatterie Newskij (Hans et Betti Schulz)

Et sont partis de St Pétersbourg pour arriver à Berlin en 1987.

Aux Etats-Unis c'est E. Terrell qui amène dans sa chatterie 'Starpoint'

Les premiers chats Sibériens, ils sont arrivés le 28/06/1990.

Kaliostro Vasenjkovich (brown blotched tabby et mâle blanc, né le 24/04/1990)

Copyright @ Dvorovoi cattery
Dvorovoi Cattery's



Naina Romanova (femelle brown mackerel tabby, née le 24/04/1990)

Ofelia Romanova (femelle brown mackerel tabby et blanche)

ont été reçus de St-Pétersbourg.


Terrell a créée un club de race nommé Taiga (pronouncer Tie-GAH, pour 'Taiga :

les forêts de Sibérie')

 


http://www.taigasiberians.homestead.com/



Le premier Sibérien arrivé en Italie était Newskij's Quendolina Romanova

(mâle, brown blotched tabby et blanc).

Il est arrivé d'Allemagne dans les années 90. il provenait de la chatterie de Hans

et Betty Shultz

En France dans les années 90, le premier chat Sibérien fut :


LEN SHIN Lhutshtij, mâle noir en provenance de OMSK.

Il est né le 19/03/1995 et appartient à G.Gringet et M.Vitrant (chatterie Kolyana).

En janvier de 1997, le premier Sibérien Neva masquerade (colorpoint)

ont été importés aux Etats-Unis par Dana Osburn.

en Californie.

Ustin El Magrib (mâle, seal lynx point)

et Roksana Babyan of Willowbrook (femelle, seal tortie point)

Copyright @ Willowbrook's cattery



Le premier chat Sibérien Neva Masquerade à être venu en France est :


IZ Ermitage Faina, une femelle seal smoke point

(première chatte au monde dans cette couleur !)

née le 19/03/2000.

Elle appartient à C.Gautier et T.Dolata

( Chatterie d'Artannes).


Reconnaissance du Sibérien



La F.I.F.E 'Fédération Internationale Féline) reconnaît la race en 1997

http://www.fifeweb.org



La T.I.C.A (The International Cat Association) reconnaît la race en 1998.

http://www.tica.org

La C.F.A (The International Cat Association) reconnaît la race le 6 février 2000.



http://www.cfainc.org/


Le Sibérien reste encore rare en dehors des Etats-Unis, et des pays de l'Est.
 


Le sibérien est un chat rustique qui s'est développé dans le rigoureux climat de

cette région orientale où il vit depuis des siècles.

Caractère :

C'est un chat très sociable :

Il s'entend avec les chiens, les chats, les enfants. Il s'adapte très vite à la famille

qui l'accueille.


Le sibérien est pot-de-colle, affectif, très communicatif, il adore qu'on lui parle.

Il est aussi démonstratif, il adore être en tête-à-tête avec son maître.


Il conserve un esprit joueur toute sa vie. C'est un chat très intelligent.

Il peut vivre en appartement à condition qu'il ait un arbre à chat, des jeux et des

distractions variées.

Etre toujours très doux avec son chat; pas de brusquerie

(bien expliquer aux enfants et surveiller les jeunes enfants).

Entretien :

Un brossage hebdomadaire suffit, en insistant sur les zones où des noeuds peuvent

se former (derrière les oreilles, entre les pattes, le poitrail et les fesses).


Lors de la mue, mieux vaut brosser votre compagnon plus fréquemment pour

l'aider à éliminer le poil mort.

Les couleurs :

Dans cette race, toutes les couleurs sont reconnues sauf lilas, cinnamon, faon et

chocolat.


Les sujets colourpoint sont non seulement acceptés mais ils sont désignés par une

appellation spéciale :

Néva masquerade

Pour eux, le standard est le même, à l'exception bien sûr de la robe

(seal point, bleu point, red point, crème point, seal tabby point... avec ou sans

blanc),

et des yeux qui sont bleus.

Comment se fait-il que les colourpoint soient apparus dans cette race et non chez

le norvégien ou le main coon ?

Cela s'explique de façon historique.

En effet, aprés la seconde guerre mondiale dans la région de Saint-Pétersbourg

(Russie)

Il ne restait plus beaucoup de chats dans la ville.


Par contre, souris et ras proliféraient.

C'est pourquoi des centaines de chats ont été attrapés dans toute la Russie puis

envoyés à Saint-Pétersbourg.


Parmi ces chats, il devait y avoir des coulourpoint mélangés avec d'autres couleurs.


C'est donc une race naturelle riche en couleurs !

C'est pour ces raisons que le sibérien colourpoint appelé neva masquerade a été

admis

Au même titre que les autres couleurs dites traditionnelles.

Son standard LOOF :

TÊTE = 35 points
Forme = 10
Taille = 5
Profil = 4
Oreilles = 4
Yeux = 5
Museau = 2
Encolure = 5

CORPS = 40 points
Forme = 10
Taille = 15
Ossature = 5
Musculature = 5
Pattes et pieds = 5

ROBE ET COULEUR = 15 points
Longueur = 5
Texture = 5
Sous-poil = 5

CONDITION ET EQUILIbrE = 10 points

Couleurs reconnues

Catégorie: traditionnelle et colourpoint
Division: toutes
Couleur: toutes
 
Description générale


Le Sibérien est un grand chat à poil mi-long originaire de Russie

Où malgré une reconnaissance internationale tardive, il existe depuis des siècles.

Puissant, il se dégage de lui une impression de force confirmée par sa musculature

ronde et très développée.

Il a une poitrine large, ronde, convexe, un ventre ferme.

Le dos est long, légèrement arrondi, mais horizontal quand le chat marche.

Les pieds sont ronds, larges et puissants.


Compte tenu de sa morphologie, le Sibérien n’arrive à maturité que vers l’âge de

3 ans.

Le dimorphisme sexuel est fortement marqué, les mâles étant notablement plus

grands que les femelles.


Note: les Sibériens colourpoints sont traditionnellement nommés

 

« Sibériens Neva Masquerade ».

Tête : en forme de triangle adouci, la tête est large avec des contours arrondis.

De face, les pommettes ne sont ni saillantes ni proéminentes. Large, le crâne, est

plutôt plat.

Vu de profil, il est légèrement arrondi et est prolongé par une légère déclivité au

niveau des yeux,

qui mène à un nez moyennement long et légèrement busqué.

Museau : rond et fort, le museau doit être sans pinch. Les femelles ont souvent un

museau plus fin que les mâles.

Le menton est arrondi sans être en galoche. Les moustaches sont longues et

épaisses.

Yeux : grands, presque ronds, les yeux sont bien espacés l’un de l’autre,

séparés au minimum par la largeur d’un œil.

Ils sont implantés légèrement de biais, sans pour autant avoir d’expression

orientale.

Toutes les couleurs d’yeux sont admises sans qu’il y ait de relation avec la robe,

sauf chez les colourpoints qui ont les yeux bleus.

Oreilles : de taille moyenne, les oreilles sont larges à la base et implantées à égale

distance des côtés et du sommet de la tête.

Vu de profil, elles sont légèrement pointées vers l’avant.

De forme arrondie à leur extrémité, elles sont recouvertes à l’extérieur d’une

abondante fourrure qui cache presque complètement leur base.

L’intérieur des oreilles est également garni de poils abondants. Des « lynx tips »

(plumets) sont appréciés.

Note : chez les chatons, les oreilles sont souvent plus grandes et plus rapprochées

que chez les adultes sans que cela justifie de les pénaliser.

Encolure : ronde et courte, l’encolure est puissamment musclée.

Corps : de format long et substantiel, le corps a une forme caractéristique dite

« en tonneau » due à la rondeur de ses côtes et de sa musculature.

L’arrière- main est arrondie et plus haute que l’avant-main. La sangle abdominale

est très puissante.

Pattes : de hauteur moyenne, les pattes sont robustes et musclées avec une

ossature substantielle.

Pieds : grand et ronds, les pieds montrent une importante pilosité interdigitale.

Queue : plus courte que le corps, la queue est large à la base puis va en s’effilant

jusqu’à un bout arrondi. Elle est fournie d’une abondante fourrure.

Robe et texture : mi-longue à longue, la fourrure du Sibérien est composée des

trois types de poils : poil de garde, poil de jarre et sous-poil.

L’encolure, les épaules et le dos sont recouverts de poils de garde plus épais et

brillants.

La collerette part de l’arrière de la tête pour rejoindre la gorge.

Le sous-poil est abondant mais d’importantes variations saisonnières sont

constatées entre l’hiver et l’été où le poil est plus court et plus plat.

Les poils du ventre peuvent friser légèrement sans que ce caractère soit

particulièrement recherché.


La texture diffère selon les couleurs et il doit en être tenu compte en jugement.

La couleur est secondaire par rapport au type.

Condition et équilibre


L'apparence physique générale du chat doit refléter force et vigueur, tout en gardant

une expression douce.

Pénalités


Taches et médaillons blancs chez les chats autres que particolores.


Profil droit. Stop. Museau étroit ou pointu. Yeux en amande. Pattes hautes.

Manque de substance chez les adultes.

Refus de tout titre


Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.


 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2017- Aurorsiberia chatterie